LES SAINTS DE GLACES

– une période cruciale pour le potager –

________________________________

Pour tous jardiniers, que vous soyez amateurs ou expérimentés, l’époque des Saints de Glace est une étape importante dans votre culture du potager. Il vous faut protéger vos graines et semis du froid. Qu’est ce les Saints de Glace ? A quelle date arrivent-ils ? Découvrons ensemble la face cachée d’une étape cruciale du jardin potager.

LES SAINTS DE GLACES, QUELLES DATENT DE L’ANNÉE ?

Pour comprendre ce que sont ces saints de glace il nous faut remonter au Moyen-Âge. D’après une croyance populaire, les risques de gelées et de froid est particulièrement élevé sur 3 jours au mois de mai : le 11, 12 et 13, faisant référence au Saint Mamert, Saint Pancrace et Saint Servais. De nos, ces saints n’apparaissent plus sur notre calendrier et ont été remplacés par la saint Estelle, Achille et Rolande. Comme se veut la tradition, ce changement n’a jamais rien changé et les jardiniers continue de la faire perdurer. Chaque graine plantée après les Saints de Glace ne subira pas les nuits froides et verra sa germination améliorée.

LE JARDI TRUCK, REFLET DE NOUVEAUTÉS CHEZ SANRIVAL

Suivez étape après étape, depuis chez vous, ce Tour de France des marchés !
Équipés d’un matériel de photos/vidéos, les garçons photographieront, filmeront et partageront chaque passage dans votre ville et chez vous sur l’Instagram @sanrivaljardin. Ce sera l’occasion pour nos followers de suivre quotidiennement les moments forts des deux garçons, les belles rencontres, les partages d’expérience ou les petites galères : être proches de vous, consommateurs, c’est aussi partager en étant sincères et vrais !

LES SAINTS DE GLACES, CROYANCE OU PHÉNOMÈNE MÉTÉOROLOGIQUE ?

Si le 11, 12 et 13 mai relèvent d’une croyance médiévale et d’une précision peu naturelle, les études météorologues démontrent que, pendant la première quinzaine de mai, les températures chutent. Les descentes d’air froid concordent avec une période anticyclonique faisant disparaitre les nuages. Une nuit avec un ciel dégagé fait chuter les températures et entraine des gelées.

Alors, pour semer en place vos graines (c’est-à-dire semer en pleine terre), les jardiniers préfèrent attendre la deuxième quinzaine de mai. Dans les régions montagneuses ou plus froide, il est même conseillé de planter vos semences à la fin du mois pour un résultat de semis optimal. Pour les jardiniers pressés de voir leurs graines lever, des alternatives existent. Par exemple le voile d’hivernage (ou voile de forçage) a pour principal fonction l’effet de serre sur votre culture. Il protège vos semis et votre sol et réchauffe ce qu’il se trouve en dessous de lui.