CULTIVER EN TERRE ARGILEUSE

– Entreprenez l’impossible, l’impossible fera le reste –

________________________________

Cultiver son jardin potager n’est pas tâche facile pour tout le monde. Au delà des conditions météorologiques, de la qualité des semences ou de certaines maladies, la qualité de la terre reste un paramètre à négliger. Travailler une terre argileuse est complexe mais pas impossible ! Cependant un sol argileux est collant en période hivernale, dur comme la pierre en période estivale si aucun soin ne lui ai apporté régulièrement.

RECONNAÎTRE UNE TERRE ARGILEUSE

Formée de fines particules d’argile, plus fines que le sable, la terre argileuse est dense, compacte, lourde. C’est une terre complexe à cultiver car elle chauffe lentement, rend la circulation de l’eau et de l’air difficile et se rétracte avec le temps sec. Bien que le milieu argileux soit rude à cultiver, il joue un rôle primordial dans la bonne nutrition des plantes et légumes. En effet, ses propriétés lui permettent de retenir certains minéraux comme le magnésium ou le potassium. Les minéraux sont l’alimentation principalement des plantules.

 Il est cependant déconseillé de cultiver les légumes à racines en milieu argileux car la composition de la terre contraint le développement des racines. Aussi, dû aux mauvaises conditions d’écoulement de l’eau, une terre telle que celle-ci engendre plus facilement la stagnation de l’eau, mauvais pour de nombreuses cultures. Elle conviendra plutôt pour les plantes qui craignent la sécheresse.
Toutefois, rien est impossible ! Des alternatives existent pour que les terres argileuses puissent être plus facile à travailler. Le sable, mélangé au compost, est une solution qui demande de la patience mais qui a su faire ses preuves. Le sable va aérer la composition, le rendre plus poreuse. Le compost va enrichir le milieu dit pauvre et faciliter la croissance des semences.

CULTIVER UNE TERRE ARGILEUSE

Comme expliquer précédent, l’apport de quelconques matières organiques, comme le compost, stimule les micro-organismes vivant dans le sol. Ces micro-organismes sont de véritables atouts car ils apportent notamment l’oxygène nécessaire à la terre. Pour une terre argileuse rien n’est plus efficace qu’un engrais vert. En effet cette famille d’engrais développent de belles racines puissantes. Elles brisent la terre compacte et fait remonter les bons nutriments nécessaires au développent des semences et plantations. Dans la famille des engrais verts, le seigle ou bien le trèfle blanc sont d’excellentes références pour rendre un milieu argileux cultivable.

Rendre une terre argileuse facile à cultiver peut mettre la patience du jardinier à rude épreuve. Bien que certaines astuces comme les engrais verts existent, la meilleure solution pour approvisionner une terre argileuse en eau, humidité et nutriments reste le paillage et/ou le compost. Connue et reconnue pour son efficacité, la paille (ou paillage organique) garde l’humidité, participe au tassement de la terre et se décompose pour la nourrir. Mélangée a du compost, le paillage réuni tous les atouts nécessaires à un bon développement des milieux argileux.